Cambriolages: le bilan annuel du ministère de l’Intérieur de la délinquance en 2016

Cambriolages: le bilan annuel du ministère de l’Intérieur de la délinquance en 2016
Cambriolages: le bilan annuel du ministère de l’Intérieur de la délinquance en 2016
Les vols avec armes en baisse de 12%
La forte baisse des vols avec armes "se poursuit pour la troisième année consécutive": -12% cette année (8800 en 2016). Celle des vols violents sans arme "ralentit un peu", soit une diminution de 4%. Ensemble, ces vols représentent environ 100 000 infractions enregistrées par les forces de l'ordre en 2016, dont 91 200 pour les vols violents sans arme. 704 200 vols sans violence ont également été enregistrés.
Les coups et blessures volontaires "progressent modérément (+1%)" et les vols sans violence sont en hausse (+2%), après une légère baisse observée en 2015 (-1%). Surtout en Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes. Les vols de véhicules sont aussi en baisse, une tendance ancienne.
Les vols violents sans arme ont atteint 91 200 en 2016. Ministère de l'Intérieur
Les cambriolages repartent à la hausse
Les cambriolages de logements enregistrent eux une "hausse sensible" de 4%, après une "légère baisse en 2015 et une année 2014 favorable": "2016 repart à la hausse", indique le service statistique.
Le nombre de cambriolages a atteint 243 500 en 2016. Ministère de l'Intérieur
Le nombre de cambriolages a atteint 243 500 en 2016.
Le gouvernement avait été attaqué au début de son quinquennat à la suite d'une forte hausse des cambriolages, mal ressentie par la population et vilipendée par l'opposition. Ils avaient, selon l'exécutif, régressé après le lancement d'un plan en 2013. Ce délit touche surtout les grandes villes et les régions : Ile-de-France, Occitanie, PACA, Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type